Réalisation de bilan de compétences : guide pratique

Pour l’analyse de vos compétences personnelles et professionnelles, vous avez besoin de réaliser un bilan de compétences. Vos motivations et vos aptitudes seront aussi analysées lors de ce bilan. Cela permettra de savoir si vous pouvez être capable d’évoluer professionnellement ou nécessite de suivre une formation dans le cas échéant. Pour votre carrière professionnelle, le bilan de compétences vous sera d’une grande aide, qu’il s’agisse d’un projet de reconversion professionnelle ou d’occuper un poste plus important.

Le bilan de compétences : Définition

Afin de valider une formation ou vous offrir une aide pour concevoir un projet professionnel cohérent, réaliser un bilan de compétences sera nécessaire. Souvent, un individu a recours au bilan de compétences pour espérer évoluer dans son poste, de s’orienter vers un autre domaine d’activité, après un départ au sein d’une entreprise ou après un licenciement. Pour une gestion optimale de votre carrière, le bilan de compétences pourra répondre à toutes vos questions. Vous pourrez aussi retrouver un travail plus épanouissant après avoir réalisé ce bilan. Pour valoriser votre profil ainsi que vos expériences sur certains postes, un consultant sera toujours présent à vos côtés durant toute la durée du parcours. Le bilan de compétences ne dépend ni de votre niveau d’études, ni de votre statut ou de votre âge. Il n’y aura que vos compétences qui seront prises en compte. Vous pouvez réaliser le bilan de compétences durant ou en dehors de votre temps de travail. Vous aurez le choix de l’organisme agréé qui réalisera le bilan. Durant votre démarche, tout sera confidentiel. Sur coaching-vie-lyon.fr, vous obtiendrez d’autres informations supplémentaires en ce qui concerne comment faire un bilan de compétences.

Les conditions d’accès au bilan

Il vous faudra remplir les conditions d’accès si vous voulez réaliser un bilan professionnel. Le bilan de compétences est réservé aux salariés du secteur public ou du secteur privé mais aussi pour les demandeurs d’emploi. Si vous êtes employé au sein d’une entreprise privée avec un contrat à durée déterminée ou indéterminée, vous aurez alors droit à réaliser un bilan de compétence.  Pour les demandeurs d’emploi, ils devront faire une demande auprès de Cap Emploi, de l’APEC ou de Pôle Emploi. Les agents non titulaires, les fonctionnaires et les autres employés du secteur public sont soumis à des textes spécifiques. Vous pouvez réaliser un bilan de compétences à votre initiative ou à l’initiative de votre employeur. Si vous avez choisi de réaliser un bilan de compétences en dehors de votre travail, vous pouvez vous abstenir d’informer votre employeur. Dans le cas contraire, une autorisation de votre employeur sera nécessaire. Selon votre situation, certaines conditions devront être respectées. Si votre entreprise prend l’initiative de réaliser un bilan de compétences au sein de ses collaborateurs, il faudra avoir le consentement de ces derniers. Une convention tripartite devra alors être signée par l’organisme prestataire, l’employeur et le salarié concerné. Les modalités de règlement, les documents de synthèse, les résultats, les modalités de réalisation, les délais de réalisation, les moyens utilisés, le contenu ainsi que les objectifs du bilan de compétences devront se trouver dans la convention.

Comment se déroule le bilan de compétences ?

Le bilan de competence se déroule en trois phases : la phase préliminaire, la phase d’investigation et la phase de conclusion. Dans la phase préliminaire, votre engagement dans la démarche sera confirmé. La nature de vos besoins sera analysée et définie. Les méthodes mises en œuvre ainsi que les conditions de déroulement seront aussi informées dans cette phase. La phase d’investigation consiste à l’analyse de vos intérêts et vos motivations. Vos connaissances générales seront évaluées. Vos aptitudes personnelles et professionnelles seront aussi identifiées. Lors de la phase de conclusion, vous recevrez les résultats du bilan de compétences.

Pourquoi acheter une barre de traction ?
Droit du travail : quels sont les pouvoirs du conseil de prudhommes ?